Rencontre entre l’Université Al-Eamar et l’ANAQ

Le 1 février 2020 s’est tenue dans la salle des réunions de l’Université Al- Eamar de Guinée, une rencontre avec des représentants de l’autorité nationale d’assurance qualité dans l’enseignement, la formation et la recherche (ANAQ) en vue de présenter à l’Université l’organisation et le fonctionnement de cette autorité.

Cette rencontre vise à assurer la nécessité d’intégrer le programme d’assurance qualité piloté par le l’ANAQ.

Ont participé aux travaux de la rencontre, des experts du bureau de l’ANAQ et les représentants de l’Université Al-Eamar de Guinée.

Dans son mot de bienvenue, le Vice-Recteur de l’Université Al-Eamar de Guinée, Dr. Moussa Oumar KONATE a souhaité la bienvenue à tous les participants, et particulièrement à l’ANAQ, il a tenue à remercier les experts de l’ANAQ pour choix de l’Université Al-Eamar dans le cadre de l’évaluation de l’éducation et de la recherche scientifique en République de Guinée. Il a dans ce sens assuré que l’université Al-Eamar ne ménagerai aucun effort pour améliorer sa contrition dans ce domaine.

De son côté Mr DOUMBOUYA Mamadou Moussa, expert a l’ANAQ, a souligné que le choix de l’Université Al-Eamar se repose -entre autres- sur son manque de visibilité et son caractère hybride. Quant à la motivation liée à ce choix, elle repose essentiellement sur la satisfaction des étudiants par le service offert et accroître la complétion.

Cette présentation, a permis de faire un rappel du contexte dans lequel a été mis en place l’autorité nationale d’assurance qualité dans l’enseignement, la formation et la recherche.

Il est ressorti de cette rencontre que l’Université Al-Eamar de Guinée doit redoubler le travail pour améliorer sa visibilité. De ce fait, un mécanisme de suivi est proposé par les experts de l’ANAQ en vue d’accompagner l’Université ; il s’agit de mettre en place une cellule composée de trois membres dénommée CIAQ pour contribuer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement au sein de l’Université.

Mamadou Tafsir Baldé

Le chargé des affaires culturelles.

Laisser un commentaire